Actualités

Tendances : quels sont les critères Goodfood Resto ?

154views

La tendance au durable s’affirme de plus en plus.

Nombreux sont à présent les personnes cherchant une alimentation bio, en circuit court, durable ou encore végétarienne. Un label existe à Bruxelles afin d’encadrer et de mettre en avant cette tendance.

Le label Goodfood comprend ainsi 5 critères principaux, 14 critères secondaires et 3 niveaux. Il est valable 3 ans et est gratuit.
En outre, il offre un accompagnement et un helpdesk gratuit, une visibilité pour atteindre de nouveaux clients, un cadre et un réseau qui offre un échange de bonnes pratiques, des collaborations potentielles et un partage de contacts des fournisseurs.

Découvrez les conditions pour en faire partie.

5 critères sont prérequis et14 autres critères sont optionnels et liés à des points.

Tous les critères optionnels ne doivent pas être remplis pour obtenir ce label.

Le calcul se fait au prorata des critères applicables c’est à dire: 30% des points applicables = 1 toque, 50% = 2 toques, 70% = 3 toques. La plupart des critères sont liés à une preuve que le restaurateur doit fournir, certains critères ne sont vérifiables que lors d’un contrôle sur place.

1. Respecter la législation

L’établissement respecte la réglementation en vigueur s’appliquant au secteur de la restauration (réglementation AFSCA , tri des déchets, communication sur le bio, …).

2. Communication sur les démarches durables

Le restaurant communique sur sa démarche durable (local, saisonnalité, veggie, …). Une fois labellisé, le restaurant communique sur sa démarche Good Food en utilisant les outils de communication fournis.

3. Ne pas utiliser de produits de 5ème gamme

Les produits de 5ème gamme (tous les produits agricoles cuits sous vide, pasteurisés ou stérilisés, prêts à l’emploi, conservés grâce à une réfrigération) sont bannis que ce soit pour un plat entier ou la base d’un plat

4. Proposer une offre végétarienne

Pour ce critère, plusieurs niveaux sont distingués et les points correspondants diffèrent. Pour chaque niveau, une communication au client est faite sur le caractère ‘veggie’ du plat (symbole, colonne dans le menu avec les plats ‘veggie’, etc.). Pour une sandwicherie, au moins une garniture végétalienne salée par jour est offerte. Les garnitures sucrées sont, ici, exclues du comptage.

5. Utiliser uniquement des œufs bio (code 0), issus d’un élevage en plein air (code 1) ou en Tetra Pak bio
Les œufs doivent être de catégorie 0, 1 ou en Tetra Pak bio.

14 critères optionnels à choisir par le restaurateur :

1. Proposer un Rest-O-Pack

2. S’approvisionner directement auprès de producteurs et transformateurs belges, brabançons, bruxellois

3. Cuisiner des produits certifiés BIO

4. Cuisiner des produits Frais

5. Proposer un dessert avec des fruits de saison

6. Produire ses propres ingrédients

7. Proposer des produits faits maison (produits transformés tels que pain, pâte, coulis, fermentation…)

8. Utiliser des tomates et concombres uniquement en saison (de juin à octobre)

9. Proposer des accompagnements de légumes de saison

10. Proposer des portions réduites pour les petites faims

11. Se fournir en poisson durable (hors listes rouge et orange)

12. Proposer de l’eau de distribution

13. Offre de boissons bio et/ou Fairtrade

14. Mesurer le gaspillage alimentaire généré par l’établissement – Quantification au moins 1 fois par an durant 1 semaine complète

-> Lien utile

Ce site web utilise des cookies pour certaines fonctionnalités et recueille des données d'analyse pour améliorer votre expérience.