CoronavirusSecteur

Que fait la Fédération Horeca Bruxelles pour le secteur Horeca ?

1.22Kviews

Nous avons travaillé et travaillons à la survie du secteur Horeca !

Face à la crise exceptionnelle du Coronavirus et ses conséquences économiques; les restaurateurs, cafetiers et hôteliers bénévoles de la Fédération, soumis aux même contraintes que vous, ont travaillé et travaillent quotidiennement à la survie du secteur Horeca.

Ils ont ainsi obtenu et obtiennent des résultats au niveau national par la collaboration active avec les Fédérations Horeca Wallonie et Horeca Vlaanderen ainsi qu’au niveau européen avec l’association  HOTREC.

Au travers de son service juridique, de ses conseillers, de sa cellule de crise et de son service communication, la Fédération vous a également informé et vous a défendu, pour ensemble faire vivre le secteur Horeca.

Qu’a fait et obtenu la Fédération Horeca Bruxelles pour l’Horeca !

  • négociation fédéral d’un plan Horeca 2021 pour l’ensemble de l’Horeca belge.
  • prime de 3000 euros pour les cafés – bars – tavernes de l’ensemble de la région de Bruxelles, obligés de fermer.
  • prime de 2000 euros pour aider les cafés – bars – tavernes de Bruxelles – Ville.
  • Prolongation des mesure de droit passerelle de soutien à la reprise jusqu’à fin 2020 !
  • Mise en place des prêts « Proxi » – un prêt pour tous les indépendant.e.s PME et associations ayant une activité économique de la Région bruxelloise, avec avantage fiscal et garantie de l’Etat pour le prêteur.
  • le chèque consommation Horeca afin de favoriser la fréquentation des restaurants, cafés et hotels : un chèque de 300 euros déductible à 100% et défiscalisé pourra être octroyé par l’employeur pour l’achat de biens et services dans certains secteurs dont l’Horeca.
  • l’obtention de la mesure terrasse et sa prolongation.
  • recours en annulation et demande un traitement différencié pour l’Horeca contre “l’assimilation vacances annuelle” : les journées d’interruption de travail qui résultent du chômage temporaire sont assimilées dans le régime des vacances annuelles des travailleurs salariés !
  • Exonération de la contribution AFSCA pour les Horeca en 2020 !
  • capagne soutenons l’Horeca avec Denis Ducarme afin de relancer la fréquentation dans le secteur Horeca.
  • accès au crédit  “straigth lone” bruxellois  de Brussel Finance et à la garantie d’Etat.
  • Tax shelter pour la culture et le secteur Horeca
  • plan d’aide pour l’hostellerie  de 200 euros  par chambre et pour 5 mois et demi (de mi mars à mi août) de la Région de Bruxelles Capitale
  • remboursement de la Sabam d’1 mois
  • Dispense de versement du précompte professionnel
  • Déduction pour frais de « réception »
  • Déduction pour investissement
  • Modification de l’exonération en vue de renforcer la solvabilité et les fonds propres des sociétés à la suite de la pandémie de COVID-19
  • Réduction d’impôt pour l’acquisition de nouvelles actions ou parts d’entreprises accusant une forte baisse de leur chiffre d’affaire suite à la pandémie du COVID-19
  • pouvoir obtenir les mesures du chômage économique et du droit passerelle, tout en continuant à faire de l’emporter et de la livraison. 
  • prolongation du droit passerelle de crise et mise en place d’un droit passerelle spécial pour la réouverture !
  • Réduction de la TVA à 6% sur les repas et les boissons non-alcoolisées jusqu’au 31 décembre 2020
  • La mise en place d’un guide de précaution, pour rouvrir, dans les meilleures conditions  votre établissement Horeca et rassurer votre clientèle. Le tout complété par des fiches de synthèses et des pictogrammes.
  • La note Phénix de relance prudente du secteur Horeca, diffusée dans tous les médias, proposant des solutions pratiques pour le secteur.  Le tout proposé à la Chambre des Représentants de Belgique.   
  • Trois analyses juridiques complètes sur les baux commerciaux, les baux dans le cadre d’un contrat de Brasserie et les baux pour les hébergements touristiques, complété par un webinaire en ligne avec notre service juridique répondant à toutes les questions sur les loyers.
  • La mise en place d’un courrier type à compléter et à envoyer à votre propriétaire pour négocier votre loyer.
  • La mise en place d’un achat groupé de masque et de gel pour tous les Horeca.
  • La diffusion de pictogrammes à afficher sur votre porte pour l’emporter ou le déconfinement.
  • Simplification du chômage temporaire économique et pour force majeure.
  • Revenu de remplacement pour les indépendants, simplification et extension .
  • Prime unique de 4.000€ par entreprises Horeca.
  • Le gel des mesures de faillite
  • la mise en place d’une plateforme de bons à valoir  pour obtenir de la trésorerie
  • suspension des mensualités pour les crédits bancaires.
  • Report de paiement des cotisations sociales.
  • Dispense de cotisations des indépendants pour les trimestres 2020/1 et 2020/2 et réduction des cotisations sociales provisoires pour l’année 2020.

Est-ce suffisant ? Devons nous nous arrêter la ?

SUREMENT PAS !

Hier, comme aujourd’hui et demain, la Fédération Horeca Bruxelles va continuer son travail de lobying pour obtenir  le maximum de mesure pour soutenir et relancer le secteur Horeca.

Le tout en vous informant sur la législation, sur les mesures de précaution et les diverses difficultés de la relance.

N’hésitez plus, devenez membre et soutenez nous pour donner toutes ses chances à la relance  et le maximum de poids au secteur Horeca.

Ensemble, nous pouvons faire vivre l’Horeca !

Ce site web utilise des cookies pour certaines fonctionnalités et recueille des données d'analyse pour améliorer votre expérience.