CoronavirusFed Ho.Re.Ca.

Rappel – des nouvelles mesures en réponse aux demandes de la Fédération Horeca Bruxelles !

202views

-> A nouveau, des réponses aux demandes de la note Phénix du 24 avril 2020 de la Fédération Horeca Bruxelles !

-> Après la baisse de la TVA, le chèque Horeca, voici maintenant le projet de tax shelter également pour l’Horeca ! Découvrez les mesures !

-> Le résultat des négociations de la Fédération Horeca Bruxelles.

-> Merci à tous les membres pour leur soutien.

-> Nous continuons notre travail de négociation et d’information pour relancer la fréquentation des Horeca le plus vite possible !

-> Soutenez la Fédération Horeca Bruxelles et votre secteur  ! Devenez membre dès à présent pour proposer vos idées,  soutenir votre établissement et relancer le secteur Horeca !

En résumé – quelles mesures ?

-> nouveau système de tax shelter Covid-19

->  déduction pour investissement majorée (25%)

-> augmentation de 50 à 100% de la déductibilité des frais liés à l’organisation d’événements et
de catering

-> suspension de l’acompte de la TVA

-> création d’un chômage Corona adapté

-> possibilité pour les entreprises en restructuration ou en difficulté de procéder à une réduction
des heures de travail dans l’attente d’une reprise de l’activité normale

Rappel – le projet Phénix – note de relance Horeca ?

-> Un « Tax shelter Horeca » : un incitant fiscal (pour particuliers et entreprises) afin de mobiliser des fonds privés pour fournir du « capital à risque » dans des sociétés horeca ;

-> Des crowdlanding adaptés, accélérateurs économiques.

Les nouvelles mesures en détail ?

  • Un nouveau système de tax shelter Covid-19 temporaire jusqu’à la fin de l’année ouvert à
    l’ensemble des PME ayant été impactées par la crise du Covid-19.

 

  • Une déduction pour investissement majorée (25%) pour les investissements effectués entre le 12
    mars et le 31 décembre 2020.

 

  • L’augmentation de 50 à 100% de la déductibilité des frais liés à l’organisation d’événements et
    de catering jusqu’au 31 décembre. Cela évitera que un report massif d’événements à l’année prochaine ce qui pourrait ajouter des difficultés à un secteur déjà fort impacté.

 

  • La suspension de l’acompte de la TVA de décembre 2020. Pour rappel, les entreprises doivent
    normalement effectuer un paiement anticipé avant le 20 décembre, celui-ci sera reporté d’un
    mois. L’objectif est encore une fois de travailler sur les liquidités des entreprises.

 

  • La création d’un chômage Corona adapté qui consiste en une transition entre le chômage
    temporaire pour force majeur Corona et le chômage économique classique. Ce chômage
    économique de transition pourra être utilisé si l’entreprise démontre une baisse de 10% de son
    chiffre d’affaire. Le travailleur suivra deux jours de formation par mois de chômage et continuera
    à percevoir 70% de sa dernière rémunération plafonnée.

 

  • La possibilité pour les entreprises en restructuration ou en difficulté de procéder à une réduction
    des heures de travail dans l’attente d’une reprise de l’activité normale et afin d’éviter des licenciements, soit via une réduction collective du temps de travail, soit via le dispositif du crédittemps, soit via le crédit-temps de fin de carrière dont l’accessibilité avec allocation sera ramené
    de 57 ans à 55 ans.
Ce site web utilise des cookies pour certaines fonctionnalités et recueille des données d'analyse pour améliorer votre expérience.