CoronavirusInformations Juridiques

L’Horeca bruxellois réclame la prime Tetra pour survivre ! (mis à jour)

1.64Kviews
-> L’Horeca doit avoir des indemnisations pour survivre.
-> La Fédération Horeca Bruxelles demande le versement de la prime Tetra en urgence au gouvernement bruxellois ! 
-> en fonction de la perte du CA, la prime sera évolutive.  La Fédération Horeca Bruxelles a obtenu que le gouvernement s’appuie sur une perte de 60 et 80 % du chiffre d’affaires à la place de 70 – 90 % pour l’obtention de cette prime  
-> la promesse du Gouvernement Bruxellois est d’honorer cette prime fin mars 2021.  

-> Pour rappel, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a approuvé la prime Tetra le jeudi 21 janvier. 

-> Cette mesure concerne les quatre secteurs suivants : les restaurants et cafés ainsi que leurs fournisseurs principaux ; les hébergements touristiques, dont les hôtels et les chambres d’hôtes ; les entreprises actives dans l’événementiel, la culture et le tourisme, et les discothèques.

-> La Fédération Horeca continue à se battre pour défendre le secteur Horeca et prépare le plan de relance.

En pratique ? 

-> Ce dispositif d’aide prendra la forme d’une prime variable dont le montant sera fixé en fonction du nombre d’équivalent temps plein (ETP) de l’entreprise et de la baisse du chiffre d’affaires constatée entre les trois derniers trimestres de l’année 2019 et la même période sur 2020.

-> Selon le secteur concerné, les montants des indemnités se situeront dans les fourchettes suivantes : 

  • pour le secteur ReCa, les fournisseurs de l’HORECA et le secteur de l’événementiel : de 5.000 à 36.000 euros ; 
  • pour le secteur de l’hébergement : de 5.000 à 50.000 euros ; 
  • pour les discothèques : de 60.000 à 100.000 euros.
Ce site web utilise des cookies pour certaines fonctionnalités et recueille des données d'analyse pour améliorer votre expérience.