Actualités People

Le 100% cashless : une pratique qui semble séduire l’Horeca bruxellois

Il vous est peut-être déjà arrivé de vouloir assouvir votre besoin de caféine avec un petit billet, mais de repartir penaud car l’établissement convoité est décoré d’une mention « cashless ». Cette pratique, pourtant pas encore officiellement acceptée dans la  loi belge, se répand petit à petit au sein des établissements Horeca. Pourquoi attire-t-elle autant les restaurateurs et est-elle viable sur le long terme ?

Entre sécurité et gestion simplifiée

L’absence de cash dans les établissements Horeca semble répondre à différentes problématiques souvent rencontrées par les restaurateurs. Au-delà d’une comptabilité simplifiée, comme le soulève Chloé Sengier, le cashless permet notamment d’éviter les erreurs de caisse. L’aspect sécurité entre également en jeu puisque le risque de vol est moindre en l’absence d’argent liquide en magasin. Par ailleurs, la gestion quotidienne des espèces ne cesse de se complexifier puisque de moins en moins de bancomats acceptent le dépôt de ces dernières.

Attention : Cash ne veut pas dire « black » !

Rentable ou pas ?

La question est sur toutes les fourchettes : est-il possible d’être rentable sans faire de « black » ? Si la simple lecture de ce mot vous fait frémir, il ne faut pas oublier que ce tabou fait bien partie de la réalité du métier.

Néanmoins suite à notre vidéo, il faut être honnête, nous avons eu de nombreux.ses restaurateur.rice.s qui nous ont annoncé avoir arrêté cette pratique depuis la crise de la Covid-19, constatant qu’il est préférable d’entretenir une société saine plutôt que de la déstabiliser en prélevant chaque jour sur sa caisse pour la gestion d’une comptabilité parallèle. En tant que fédération, notre objectif n’est pas de pointer du doigt celles et ceux qui jouent sur deux tableaux d’économie mais de prouver qu’un fonctionnement « black free » est possible. Les entreprises vertueuses ont toujours plus de valeur et vous nous le prouvez chaque jour.

Nous sommes disponibles et prêts à vous guider dans ce sens. Envie de nous rejoindre ? Consultez notre page « Devenir membre » ou envoyez-nous un mail à secretariat@fedhorecabruxelles.be .