ActualitésCoronavirus

Un plan pour sauver l’Horeca ? Le gouvernement doit suivre le “plan reboost” Horeca des trois fédérations !

210views

Certains demandes du plan reboost Horeca ont déjà été reprises  avec la baisse TVA à 6% des services de restaurant et de catering, une négociation  plus large de mesures de soutien en vue de la réouverture du secteur et un mécanisme d’incitation fiscale afin d’encourager les bailleurs à négocier les loyers.

Il n’y a pas de hasard. C’est le travail des Fédérations Horeca.

Les mesures sont largement insuffisantes !

Il faut continuer. Le pouvoir politique doit réagir.
Rappel – la semaine dernière, les 3 fédérations Horeca ont été en Commission de l’Economie à la Chambre des Représentants de Belgique afin de proposer leur plan “Reboost Horeca”.
Les Fédérations Horeca réclament en effet des indemnités car ce secteur n’a pas choisi d’être fermé.
Il y a été contraint et forcé par le gouvernement.

En quoi consiste le plan reboost Horeca des Fédérations Horeca ?

Plus de 25 mesures ont été demandés ; voici les 13 premières demandes des Fédération Horeca pour la relance de notre secteur :

1. Baisse TVA a 6% jusqu’au 31/12/ 2021.
2. Annulation de l’ONSS pour le trimestre de relance.
3. Baisse de l’ONSS à l’instar du mois d’octobre 2020.
4. Application de la déductibilité des frais d’ONSS promis en 2016 lors de la mise en route du SCE Module Data.
5. Baisse du précompte professionnel.
6. Prolongement du chômage pour force majeur.
7. Prolongement du double droit passerelle en fonction de la perte de nos entrepreneurs.
8. Augmentation des heures  supplémentaires détaxés (heures brutes =  heures nettes).
9. Baisse des coûts des frais sanitaires du personnel (frais qui ne rapporte pas au secteurs) et qui sont inutiles.
10. Déductibilité des frais de restaurant a 100%.
11. Déductibilité des frais d’événement et de réception à 100%.
12. Imposer à Unisono – société de droit d’auteur – une facturation honnête et juste en fonction des circonstances.
13. Mettre en place un comite de monitoring pour éviter les refermetures.
Attention : ceci n’est une partie des demandes de notre secteur.
Toutes les fédérations Horeca espèrent et réclament des perspectives pour l’Horeca.
Ce site web utilise des cookies pour certaines fonctionnalités et recueille des données d'analyse pour améliorer votre expérience.