Coronavirus

RAPPEL - que défendons - nous ?

Fédération Horeca Bruxelles > Nouvelles > Coronavirus > RAPPEL – que défendons – nous ?
  • Christopher Trine
  • Pas de commentaire

RAPPEL – que défendons – nous ?

Rappel – ces demandes ci-dessous sont en cours de discussion !

Absence de chiffre d’affaires, chute libre de la fréquentation, image très affectée…Après plus de deux mois de fermeture, la situation des restaurants et cafés bruxellois est très problématique. Face à cette situation sans précédent dans l’histoire de ce secteur, des voix s’élèvent pour mettre en cause la responsabilité de la Fédération Horeca Bruxelles. A nos détracteurs, nous ne répondrons qu’une seule chose ; rien n’arrive par hasard !

Les demandes de la Fédération Horeca Bruxelles !

-> La mise en place future d’un guide de précaution pour rouvrir, dans les meilleures conditions et ce dès que possible votre établissement Horeca.

-> simplification administrative des mesures Coronavirus qui peuvent aider l’Horeca.

-> suspension des charges fixes telles que l’électricité, le gaz, l’eau et les assurances pour la durée de la crise.

-> suspension du paiement des loyers et contrats de brasserie.

-> Annulation des taxes diverses pesant sur le secteur horeca .

-> Création d’un Fond de Garantie permettant la survie du secteur Horeca.

-> Investissement entrepreneurial : diriger l’épargne dormante des belges (281 milliards d’euros) vers des investissements au sein d’entreprises horeca

-> Mise en place d’un vaste emprunt populaire

-> Un « Tax shelter Horeca » : un incitant fiscal (pour particuliers et entreprises) afin de mobiliser des fonds privés pour fournir du « capital à risque » dans des sociétés horeca ;

-> Adapter la TVA (l’Allemagne est passée ce 22 avril à 7% pour les services horeca) ou réduction du taux de TVA à 6%, (boissons non alcoolisées et repas ; boissons alcoolisées 21%) ou une dispense de versement au SPF de la TVA collectée par le secteur pour une période déterminée.

-> Prêt garanti – le PGE (Prêt garanti par l’Etat) : il y a l’exemple français

-> Déductibilité des frais de restaurant à 100% au titre de frais professionnels
pour les entreprises et déductibilité pour un an, à concurrence de 50% pour les particuliers.

-> Chômage (économique et force majeure) comme outil de régulation de crise étendu au déconfinement

-> allègement des charges sociales et précomptes et ce compris durant la période de réouverture.

-> Méthodes de travail alternatives, adaptées à cette situation de crise : flexibilité (flexi-job étendu et assoupli) comme un nécessaire absolu.

Nous travaillons à la survie du secteur Horeca !

Face à cette situation exceptionnelle et ses conséquences économiques; les restaurateurs, cafetiers et hôteliers de la Fédération, soumis aux même contraintes que vous, travaillent quotidiennement à la survie du secteur Horeca.

Au travers de son service juridique, de ses conseillers, de sa cellule de crise et de son service communication, la Fédération vous informe et vous défend, pour ensemble faire vivre le secteur Horeca.

N’hésitez pas à vous tenir au courant de l’avancée des mesures de votre secteur via nos réseaux sociaux et notre site.

Qu’a déjà obtenu la Fédération Horeca Bruxelles !

1) Simplification du chômage temporaire économique et pour force majeure.

2) Revenu de remplacement pour les indépendants,simplification et extension .

3) Mesures de soutien du Gouvernement bruxellois de 115 millions d’euros. 

4) Prime unique de 4.000€ par entreprises Horeca.

5)  suspension des mensualités pour les crédits bancaires.

6) Report de paiement des cotisations sociales.

7) Dispense de cotisations des indépendants pour les trimestres 2020/1 et 2020/2 et réduction des cotisations sociales provisoires pour l’année 2020.

8) Suspension des factures (Sabam et droits voisins)

9) Report automatique du paiement de la TVA et du précompte professionnel.

10) Report pour le paiement des impôts ISoc, IPM, INR- soc.

11) Création d’une Task force, et d’un point de contact central et unique. 

12) Report du délai d’envoi des formulaires relatifs aux mesures transitoires liées au classement par niveaux de confort et suspension de paiement de la City Tax pour le premier semestre 2020 ; pour les hébergements touristiques.

13) Report des actes des huissiers de justice pendant la période de confinement.

14) Le gel des mesures de faillite

15)  la mise en place d’une plateforme de bons à valoir 

pour obtenir de la trésorerie

16) Trois analyses juridiques complètes sur les baux commerciaux, les baux dans le cadre d’un contrat de Brasserie et les baux pour les hébergements touristiques, complété par un webinaire en ligne avec notre service juridique répondant à toutes les questions sur les loyers.


17) La note Phénix de relance prudente du secteur Horeca, diffusée dans tous les médias, proposant des solutions pratiques pour le secteur.     

18) La mise en place d’un courrier type à compléter et à envoyer à votre propriétaire pour négocier votre loyer.

19) La mise en place d’un achat groupé de masque et de gel pour tous les Horeca.

20) La diffusion de pictogrammes à afficher sur votre porte pour l’emporter ou le déconfinement.

Laisser un commentaire

This website uses cookies and asks your personal data to enhance your browsing experience.