ActualitésCoronavirus

Une seconde fermeture de l’Horeca – une catastrophe économique en perspective !

367views

La Fédération Horeca Bruxelles alarme le monde politique !

Malgré ces nombreux appels, la Fédération Horeca Bruxelles déplore que le gouvernement ait décidé la fermeture des restaurants.

Après plusieurs mois de réouverture, et après la fermeture temporaire des cafés – bars bruxellois, nous assistons à nouveau au confinement dans l’Horeca.

Fermeture contre laquelle la Fédération Horeca Bruxelles n’a cessé de lutter en rappelant sans cesse au gouvernement que les professionnels de l’Horeca sont les garants du bon respect des mesures et qu’ils ne devraient pas en être les victimes.

Des cafés et restaurants écrasés sous les charges !

En ces moments de crise, la Fédération Horeca Bruxelles alarme le monde politique sur la catastrophe économique qui est à prévoir suite à ces mesures.

En effet, par manque de trésorerie et de fréquentation, les cafés comme les restaurants ou les hôtels ne peuvent à présent plus échapper à une faillite programmée.

Ceux-ci vont donc se retrouver progressivement écrasés sous le poids de leurs nombreuses charges impossibles dorénavant à honorer.

Plusieurs milliers de cafés, restaurants et hôtels vont littéralement disparaître et changer profondément le paysage de l’hospitalité belge et bruxelloise en particulier.

Cette catastrophe économique sera doublée d’une catastrophe sociale sans précédent avec plusieurs dizaines de milliers d’emplois qui seront donc perdus, tant dans l’Horeca que dans les entreprises en amont – fournisseurs, producteurs, éleveurs, importateurs, etc.

Dans ce contexte, la Fédération Horeca Bruxelles incite le gouvernement à mettre en place un plan économique d’urgence afin de sauvegarder le secteur Horeca belge.

Ce site web utilise des cookies pour certaines fonctionnalités et recueille des données d'analyse pour améliorer votre expérience.