CoronavirusSecteur

Rappel – l’événementiel, reprendra bien le 1er juillet ! Découvrez les nouvelles mesures !

242views

Que retenir ?

-> téléchargez dès à présent le protocole de déconfinement pour le secteur de l’événementiel.

-> l’audience autorisée lors d’événements sera élargie. Les séminaires et des conférences pourront à nouveau être organisés (moyennant le respect des règles de distances sociales).

-> Dès ce 1er juillet, l’audience autorisée lors d’événements sera élargie – maximum de 200 personnes en intérieur ou 400 en extérieur.

-> A partir du mois d’août, ce nombre sera porté à un maximum de 400 personnes en intérieur et 800 en extérieur.

-> location de salle (pour l’organisation de réceptions et de banquets) : la règle restera de maximum 50 personnes en intérieur.

->  le personnel de catering ne doit pas être inclus dans le nombre maximum de personnes autorisées à une fête privée.

4e phase de déconfinement

Dès ce 1er juillet, l’audience autorisée lors d’événements sera élargie. Ainsi, par exemple, des séminaires et des conférences pourront à nouveau être organisés (moyennant le respect des règles de distances sociales).

Ces événements seront bien entendu conditionnés au respect de règles strictes permettant d’assurer la sécurité des prestataires, du personnel, des clients et du public.

Les événements de petite taille sont donc à nouveau possibles, sous des conditions strictes.

En juillet, il s’agit d’événements jusqu’à un maximum de 200 personnes en intérieur ou 400 en extérieur.

A partir du mois d’août, ce nombre sera porté à un maximum de 400 personnes en intérieur et 800 en extérieur.

A partir du mois d’août les régions peuvent déroger à cette règle en concertation avec les experts du GEES et l’administration locale, pour les infrastructures fixes avec un public assis (salles de concert, stades de football,…).

Les participants sont de préférence assis, afin de maintenir la distance entre les bulles. Si cela n’est pas possible, ils doivent se tenir dans des bulles strictement séparées.

En cas de location de salle (pour l’organisation de réceptions et de banquets), la règle restera de maximum 50 personnes en intérieur.

Les événements drive-in peuvent avoir lieu, car la distance entre les bulles peut être bien maintenue puisque les gens restent principalement dans leur voiture. Les stands de boissons et de nourriture et les installations sanitaires doivent être organisés selon les mêmes règles que l’horeca.

Si une propagation accrue du coronavirus est observée sur une période prolongée, le port de masques buccaux lors d’activités à l’intérieur et en grand public peut devenir obligatoire.

Important pour les Horeca situés à proximité – les cinémas, théâtres, casinos peuvent rouvrir !

Les cinémas et les théâtres peuvent ouvrir pour un maximum de 200 visiteurs par salle (400 à partir d’août), moyennant respect d’une distance de 1,5 mètre entre les personnes n’appartenant pas à la même bulle. Les flux entrants et sortants des visiteurs doivent être gérés afin de garantir que la distance sociale soit respectée à tout moment. Achetez de préférence les billets en ligne. Si cela n’est pas possible, réservez vos places et payez-les sans contact au guichet.

La location de salles est à nouveau possible pour un maximum de 50 personnes. Ce nombre sera augmenté à partir du mois d’août sur la base de l’Event Risk Model. La distance sociale entre les bulles doit être respectée.

Les casinos peuvent ouvrir. Pour les jeux automatiques, un joueur par machine est autorisé et une distance minimale de 1,5 m entre les machines est garantie. Il peut être dérogé à cette règle si une barrière suffisamment élevée sépare les jeux automatiques (p.ex. en plexiglas, d’une hauteur minimale de 1,80 m), ou si les joueurs portent un masque buccal ou toute autre alternative en tissu. Une distance minimale de 1,5 m entre les joueurs est garantie à la table de jeu. Il peut être dérogé à cette règle si les joueurs portent un masque buccal ou toute autre alternative en tissu. Les jeux automatiques, les tables de jeu et les objets (p.ex. les jetons, les pièces ou les cartes) qui entrent en contact avec les visiteurs doivent être désinfectés fréquemment. L’heure de fermeture est de 1 heure du matin, sauf si les autorités locales avancent l’heure. Le port d’un masque buccal est obligatoire pour le personnel, sauf si une distance de sécurité de 1,5 m peut être respectée

Denis Ducarme :  “Rester aux côtés des secteurs qui ne peuvent pas rouvrir et notamment le monde de la nuit”

« Nous devons rester aux côtés des secteurs qui ne peuvent pas encore rouvrir et accompagner la reprise des activités de nos indépendants et de nos PME.

C’est pour les soutenir que j’ai pu obtenir la prolongation du droit passerelle de crise au moins jusqu’au 31 août et que les facilités de paiement des cotisations sociales, qu’il s’agisse des dispenses, reports ou réductions de cotisations, restent en vigueur jusqu’à la fin de l’année. Enfin, un droit passerelle de reprise est à la disposition des indépendants qui, reprenant leur activité, restent durement impactés par les conséquences du COVID19. » souligne Denis DUCARME.

Le droit passerelle de reprise – une demande de la Fédération Horeca Bruxelles !

Pour bénéficier du droit passerelle de reprise initié par Denis DUCARME, les indépendants doivent répondre à deux conditions :

⦁ être actifs dans un des secteurs qui ont fait l’objet, par arrêtés ministériels, d’une fermeture totale ou partielle durant plus d’un mois civil et qui restent sous contraintes lors de leur réouverture (horeca, certains commerces de détails non alimentaires, coiffeurs et esthéticiens, événementiel,…)
⦁ démontrer que l’activité connaît, pour ce deuxième trimestre, une baisse de 10% au moins du chiffres d’affaires ou des commandes, par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Ce site web utilise des cookies pour certaines fonctionnalités et recueille des données d'analyse pour améliorer votre expérience.