Rapport AFSCA - l’Horeca persiste et signe

11 juillet 2018

Comme chaque année, le rapport AFSCA a dévoilé les chiffres de l’Agence pour la Sécurité de la Chaine Alimentaire. Lors de cette Conférence de Presse au Food Safety Center,  le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME - Denis Ducarme était présent afin de mettre en lumière le travail de l’agence fédérale.

 

L’Horeca va de l’avant !

Malgré la complexité de la législation AFSCA et l’application stricte lors des contrôles – le secteur Horeca, en particulier les restaurants, snacks, cafés et assimilés continuent à afficher des chiffres exemplaires. Le tout démontrant encore une fois, que malgré les scandales – dont il n’est en rien responsable – en matière d’hygiène et de qualité alimentaire - le secteur Horeca continue à aller de l’avant.  Au niveau des chiffres, plus de 77 % des établissements Horeca ont réussi les contrôles AFSCA en 2017. Ce chiffre serait de 90,5 % si la condition « infrastructure et installation » ne pénalisait pas les établissements Horeca contrôlés. En effet, nombreux sont les restaurants, cafés ou hôtels qui ratent leur contrôle AFSCA par cause d’une fêlure dans un carrelage ou d’une poignée de porte mal fixée. Un motif de refus incompréhensible pour de nombreux Horeca. Horeca Tv a interrogé l’administrateur délégué de l’AFSCA -Herman Diricks - sur ces chiffres exemplaires du secteur Horeca, les pratiques lors des contrôles, l’incompréhension des restaurateurs sur la fameuse condition « infrastructure et installation » et l’image de marque de l’Horeca suite aux derniers scandales alimentaires. 

 

Selon l’AFSCA, les principales non-conformités concerneraient :

  • • l’absence d’information sur les allergènes qui doit être communiquée au client (69,1% en cas d’information orale, 38,6% en cas d’information écrite). (Voir notre article sur les allergènes).
  • • l’absence d’un dispositif pour le lavage des mains avec de l’eau courante, de même que l’absence de savon liquide et d’un système hygiénique pour le séchage des mains (15,3%)

 

Développement d’un portail interactif: Foodweb

La principale nouveauté consiste en une accélération du processus de digitalisation qui permet aux établissements Horeca de télécharger les check-lists des points vérifiés dans un contrôle AFSCA, vérifier les résultats d’une inspection ou d’une analyse, avoir un accès sécurisé à leurs données, ou encore obtenir les déclarations intégrées ou les certificats en ligne à l’aide du portail BECERT.

 

Des renseignements utiles pour votre établissement Horeca ?

  • introduire une plainte contre l’AFSCA ?

 

Pour introduire une plainte contre l’AFSCA, il faut entrer en contact avec le service de médiation de l’AFSCA – centre administratif Botanique – Food Safety Center – local K08/ 120216 – Boulevard du Jardin Botanique 55 – 1000 Bruxelles – 0800 13 455 -  (9 à 12h/ 13 à 16h30) – [email protected]

  • Retrait de la première amende ?

Afin de mieux expliquer sa législation, l’AFSCA a mis en place une cellule d’accompagnement et des formations. 

Depuis début 2011, il est possible pour les établissements de l’Horeca d’obtenir un retrait de leur amende administrative contre la participation de l’ensemble du personnel de l’établissement à une formation de la cellule de vulgarisation. CT

Horeca TV

Nous Contacter

FR : + 32 2 513 78 14

NL : + 32 2 513 19 87

________________________

Fax : + 32 2 503 57 17

________________________

[email protected]

NOS MAGAZINES EN LIGNE

       

 

 

Recherche par mots-clés