Vers la fin du tabac et de l’alcool dans l’Horeca ?

Published in Restaurants
Written by  15 juin 2018
Rate this item
(0 votes)

Jusqu’où va-t- on aller ?

Le Conseil Supérieur de la Santé désire faire face à un problème important de société, la consommation excessive d’alcool.

Trop d’alcool nuit à la santé personne ne le conteste.

Dans cette optique, le CSS  a décidé de publier une série de recommandations à l’attention des autorités et des citoyens de notre pays.

Il envisage, entre autres : la fin des publicités sur les produits liés à l’alcool et la mise à disposition gratuite de carafes d’eau dans les établissements du secteur de l’Horeca !

Notre secteur Horeca  vit de l’aube au crépuscule au rythme de la population.

Il gère chaque jour des millions de clients et nos professionnels sont des spectateurs privilégiés de tous les problèmes de sociétés, ce qui leur permet d’affirmer que, la consommation d’alcool, de tabac et de drogues est un phénomène de société, spécialement chez un public jeune chez qui la consommation a fortement augmenté.

C’est le mal-être, dans notre société moderne, qui occasionne ces débordements.

Que fera une telle mesure contre les excès dans les stades de football où les hooligans, chargés de leurs bacs de bière, nous démontrent les méfaits de l’alcool ?

Non, ce n’est pas dans les établissements Horeca que le problème de la consommation d’alcool a lieu. C’est dans les supermarchés et dans les night-shop que l’on vend la plus grande quantité de boissons alcoolisées, pas dans l’Horeca.

Les jeunes achètent de l’alcool dans les magasins de nuit et en consomment dans la rue avant de se rendre « en boîte » où les consommations sont, sans doute, trop onéreuses pour leur permettre de se mettre dans l’état second recherché.

Des carafes d’eau sont proposées gratuitement à table chez nos collègues français depuis très longtemps. Le CSS pense-t-il sérieusement que cela apporte un résultat ? De plus, la Belgique n’est pas la France.

La vente d‘eau dans les cafés et les restaurants sont une partie importante du chiffre d’affaires et du paiement des collaborateurs. Toucher à cela c’est créer un problème gigantesque aux conséquences désastreuses dans un secteur déjà en souffrance.

Tabac sur les terrasses.

Nous allons, à coup sûr, devoir subir bientôt l’interdiction de fumer sur nos terrasses.

Qui fréquentera encore nos terrasses dans de telles conditions ?

Est-ce que le but escompté, de diminuer la tabagie, sera-t-il atteint ?

L’interdiction de fumer dans les restaurants quoiqu’en disent certains, a porté un coup très dur à de nombreux restaurants. Une mauvaise interprétation des statistiques leur permet de penser le contraire, ils se trompent.

Un secteur touché de plein fouet !

D’après le journal l’Écho, le secteur Horeca subit, chaque année, 18% de faillite. Résultat: 1.841 jobs, dont 992 emplois à temps plein, ont été détruits le mois dernier. Sur les six derniers mois, le nombre de faillites s'établit à 4.589, soit 3,2% de plus par rapport à la même période de l’année précédente. C’est une catastrophe !

S’il est le premier pourvoyeur d’emploi dans notre pays, l'horeca, devant subir d’innombrables contraintes, reste le secteur le plus vulnérable. Sur les 6 derniers mois, le SPF Economie a constaté une augmentation de 8,9% des faillites par rapport à l'an dernier. À Bruxelles, la hausse des faillites est la plus fulgurante: +26,1%.

En comparaison, dans la construction il y a eu une diminution de 0,3% et le commerce a connu une diminution de 1,9%.

Veut-on la fin de l’Horeca ?

Il y a eu l’interdiction de fumer dans les restaurants, bientôt l’obligation de servir de l’eau gratuitement dans les établissements et sans doute interdire de fumer en terrasse. À quand l’interdiction de servir de la viande ou du gibier ? Pourquoi ne pas supprimer l’Horeca tout simplement ! Si c’est cela qu’on veut, il faut le dire.

Quand les personnes qui désirent nous imposer toutes ces réglementations comprendront-elles que l’Horeca c’est l’accueil, l’hospitalité, la gastronomie, la détente, la joie de vivre, la culture bruxelloise et belge et notre réputation à l’étranger.

L’Horeca est un monde très vaste qui regroupe une multitude de formes différentes.

De la naissance à la mort, l’Horeca nous accompagne tout au long de notre vie. Sans l’Horeca le nombre de « burn-out » et le taux de suicide seraient en augmentation.

L’Horeca est un secteur très particulier qui doit être traité comme tel, il ne doit pas être la bête à abattre ni une bête de somme.

Horeca TV

Nous Contacter

FR : + 32 2 513 78 14

NL : + 32 2 513 19 87

________________________

Fax : + 32 2 503 57 17

________________________

[email protected]

NOS MAGAZINES EN LIGNE

       

 

 

Recherche par mots-clés