Début de la saison touristique ! Bruxelles remonte la pente !

Published in Hôtels
Written by  5 avril 2018
Rate this item
(0 votes)

Analyse de la situation  touristique bruxelloise par le Vice – Président de la Section Hébergements Touristiques de la Fédération Horeca Bruxelles.

Bruxelles a remonté la pente ?

Après les évènements du 22 mars et la crise touristique, comment va le secteur touristique bruxellois ?

Eric Catry rappelle que le « secteur hôtelier » n’est pas représenté que par les hôtels, mais par tous les hébergements touristiques dans leur ensemble c'est-à-dire les hôtels, appart-hôtels, résidences de tourisme, co-hébergements, le tourisme social, auberge de jeunesse et les campings.

Selon ce professionnel, la plupart des hôtels ont été complets durant ce congé de Paques et devraient approcher les 90 % de taux d’occupation. 

« Pas comparable à Amsterdam ou Berlin ! »

Bruxelles a ainsi récupéré la totalité de ses touristes. Il précise que la capitale de la Belgique a atteint à peine les 7 millions de nuitées en 2017. Eric Catry souligne toutefois que ce chiffre n’est pas comparable au 17 millions d’Amsterdam ou aux 30 millions de Berlin ou Barcelone.

Quel touriste pour Bruxelles ?

Pour Eric Catry, avec une moyenne des séjours de 1,9 en hôtellerie et de 3,3,  dans l’hébergement touristique, il s’agit essentiellement de city-trip. 

Selon lui, le touriste qui visite Bruxelles attend de la mobilité, de la sécurité ou du moins un sentiment de sécurité et une rapidité de l’information (que visiter et voir, ou, quand…), étant donné la courte durée du séjour.

Depuis les évènements du 22 mars, Bruxelles a récupéré essentiellement le tourisme venant d’Europe c’est-à-dire les touristes anglais, français, hollandais ou espagnols, les Américains et les asiatiques sont de retour, les Chinois ont retrouvé le chemin de l'Europe. 

Les taux d’occupation étaient de 65,3 % fin février et de 78 % en mars 2018. 

Irrégulière: la fréquentation touristique bruxelloise ?

Les vacances de Pâques restant idéales pour les city-break (4 jours), Bruxelles fut une des destinations privilégiées du tourisme de loisirs.

Néanmoins, Eric Catry indique que la fréquentation touristique bruxelloise a une forme de volcan, c’est-à-dire qu’elle commence en janvier,  atteint un pic en mai et juin, redescend en juillet et août avec essentiellement le tourisme de loisirs, pour remonter vers septembre et octobre et finir vers décembre.

CT

Horeca TV

Nous Contacter

FR : + 32 2 513 78 14

NL : + 32 2 513 19 87

________________________

Fax : + 32 2 503 57 17

________________________

[email protected]

NOS MAGAZINES EN LIGNE

Webp.net resizeimage    Webp.net resizeimage 2   Webp.net resizeimage 3

 

 

Recherche par mots-clés