Le Monde de l’horeca

Published in Restaurants
Written by  19 février 2018
Rate this item
(0 votes)

 

L'Horeca un monde qui s'adapte et va de l'avant avec de nouvelles techniques pour 2018.

2018 - Une année nouvelle commence pour le Monde et en particulier pour le « Monde de « l’Horeca ».

L’Horeca 2018, un monde qui s’adapte.

Un peu d’histoire.

En 2009, le législateur impose à notre secteur un modèle de caisse enregistreuse qu’il décide de nommer « caisse intelligente » et que nous appellerons, à juste titre, « Black Box ».

En réalité, cette caisse n’avait rien « d’intelligente ». Dans la version proposée, cette caisse était un outil de répression et non de gestion, elle allait causer, par le manque de connaissance de notre secteur, la mort de nombreuses de nos entreprises.

Votre fédération Horeca introduisit immédiatement un recours devant le Conseil d’Etat afin de reporter l’introduction de cette caisse et d’en analyser tous les effets pervers.

Durant 8 ans, notre service juridique introduisit de nombreux recours et l’application de cette « Black Box » fut reportée d’autant d’année.

En 2017, après avoir modifié de nombreuses fois son texte suite aux recours et aux amendements que nous avions demandés et après avoir accordé certaines compensations, le législateur imposa l’obligation pour les professionnels de l’Horeca réalisant plus de 25.000 euro de chiffre d’affaires d’installer le système de caisse enregistreuse (SCE ou caisse intelligente ou Black-Box).

Durant ces années d’attente et de combat de la fédération, nos collègues ont eu le temps d’adapter leur gestion à cette « SCE » qui allait s’imposer à eux.

Nos entreprises vont devoir s’adapter mais elles ne sont heureusement pas seules face à ces défis.

La fédération et son centre de formation sont là pour aider ses membres dans cette adaptation et à leur faire connaître toutes les compensations auxquels ils ont droit.

Votre fédération, en collaboration avec votre comptable, peut vous aider à améliorer la gestion de vos entreprises, à rationaliser vos achats, à réduire vos coûts, à améliorer la formation de votre personnel.

La SCE devrait vous aider à gérer vos achats, vos ventes, les heures de travail de votre personnel et offrir aux clients une addition plus professionnelle et non-contestable.

Une constatation :

Que constatons-nous depuis le milieu de l’année dernière ?

L’année 2017 a vu une augmentation des faillites et des fermetures.

En effet, pour la première fois depuis des années, le nombre de fermeture est supérieur au nombre d’ouverture de nouveaux établissements. Il est probable que nombre de nos entrepreneurs ont refusé de s’adapter à ces nouvelles obligations coûteuses et contraignantes.

Nous constatons par contre que les ouvertures ont vu naître de nouveaux concepts et de nouvelles visions de nos métiers. Les restaurants, que nous nommerons « mono-produit » se sont développés et nous en voyons tous les jours des exemples autour de nous. Les restaurant-pizzeria, dont la rentabilité n’est plus à démontrer, qui existent depuis des années, en sont la démonstration, mais les restaurants qui ne proposent que de la viande, du poisson ou des spécialités exotiques en sont une autre.

 Des structures plus légères, employant peu de personnel, souvent exploitées par un couple ou par des associés proposent au public une cuisine créative et/ou innovante.

Un restaurant proposant uniquement des « stoemps » n’aurait pas pu vivre il y a seulement quelques années. Des wines-bar proposant une belle carte de vins et une carte de restaurant se limitant à quelques plats simples ou Tapas, des fritures « de luxe » proposant uniquement des frites et des croquettes ou des boulettes ont énormément de succès. Le public s’est habitué à ces idées, souvent venues de l’étranger, qui augmentent le côté « cosmopolite » de notre ville Capitale de l’Europe.

Ces entités demandent souvent moins de personnel, moins de matériel, des locaux plus petits et donc des frais moins importants et une gestion nettement plus simple. Des petites structures, offrant moins de places mais refusant plus souvent du monde. Le monde attire le monde et un restaurant affichant complet est très attractif pour le chaland.

En ce qui concerne nos restaurants « classiques », il est probable qu’ils devront proposer une carte « raccourcie » permettant une gestion et des achats de matières premières plus facile. De nos jours, le client désire de la fraîcheur et craint, devant une carte trop importante, ne pas avoir cette garantie.

Conclusion

L’année qui commence laisse derrière elle de longues périodes difficiles. Nous ne rappellerons pas ici tous les problèmes et les drames que nous avons vécus.

Mais, nous désirons commencer 2018 dans une ambiance résolument optimiste. D’abord parce le pessimisme n’a jamais aidé personne et que la créativité provient de l’optimisme.

C’est la créativité, à tous les niveaux, qui aidera à créer l’entreprise de demain, que ce soit dans le domaine hôtelier, cafetier ou dans la restauration.

Notre époque nous offre des opportunités incroyables dans tous les domaines, la gestion certes mais surtout la communication et l’information.

Si nous parvenons à profiter de tous ces avantages, nous partons gagnants pour le futur.

Bien sûr, la fédération et son Centre de Formation, peuvent vous aider à profiter de ces nouvelles techniques.

Il est utile de préciser que les formations créées par la fédération, et extrêmement variées et professionnelles, sont gratuites pour vous et votre personnel.

Sur simple appel, nous pouvons vous informer sur les possibilités qui s’offrent à vous.

Les nouvelles techniques

Les nouvelles techniques et les nouveaux matériels proposés peuvent améliorer les performances de vos cuisines professionnelles et réduire vos coûts de production tout en offrant plus de confort à votre personnel. Un exemple est le passage à un fourneau à induction qui est indéniablement un important progrès du point de vue des économies d’énergie et du confort pour les personnes travaillant en cuisine. Il y en a, bien sûr, de nombreux autres.

Votre fédération est auprès de vous dans ces évolutions, vous n’êtes donc pas seul pour affronter l’avenir.

L’horeca va bien, soyez-en persuadé, mais comme le dit le dicton « aides-toi, le ciel t’aidera ».

L’horeca, ce sont les plus beaux métiers du Monde. Nous offrons l’accueil, le confort, le plaisir à tous nos concitoyens et à nos touristes. « The show must go on », à nous d’évoluer pour poursuivre cette belle mission qui est la nôtre.

La fédération horeca vous souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2018.

Que la force et la créativité soient avec vous dans tous vos projets.

Horeca TV

Nous Contacter

FR : + 32 2 513 78 14

NL : + 32 2 513 19 87

________________________

Fax : + 32 2 503 57 17

________________________

[email protected]

NOS MAGAZINES EN LIGNE

       

 

 

Recherche par mots-clés