Augmentation des faillites dans l’Horeca bruxellois !

Published in Cafés
Written by  5 janvier 2018
Rate this item
(0 votes)

Plus de faillite dans l'Horeca bruxellois !

Le secteur Horeca a toujours eu un taux élevé de faillite, mais pour la première depuis 2013, les faillites en Belgique ont augmenté d’une année sur l’autre.

Les cafetiers et restaurateurs bruxellois payent en effet le plus lourd tribut

En 2017, à Bruxelles, il y a ainsi eu plus de 34,3 % de faillites que l’année précédente, soit 2.702 entreprises bruxelloises qui ont donc fermées leurs portes.

Il s’agit d’un record historique des faillites jamais enregistré à Bruxelles.

Au total, pour l’ensemble de la Belgique, il s’agit de plus de 10.831 faillites soit une augmentation de 7,6 % par rapport à 2016.

Peur de Bruxelles, « boîte noire », diminution de la fréquentation et de la consommation

Pour Eric Catry – le Vice-Président de la section Hébergement de la Fédération Horeca Bruxelles, trois raisons expliquent cette vague de fermeture.

En premier lieu, il s’agit d’un reliquat de 2016 et des évènements du 22 mars qui ont transformé Bruxelles en une ville infréquentable. Selon lui, les gens ont ainsi commencé à avoir peur d’aller dans le centre de Bruxelles.

Cette peur s’est ensuite transformée en la peur de se déplacer dans et à Bruxelles. Suite à ces évènements et à la complexité de la mobilité bruxelloise, la clientèle des établissements Horeca bruxellois a progressivement pris l’habitude de se rendre en dehors de la capitale, en considérant que c’était tout aussi rapide.

La seconde raison est la mise en place de la caisse enregistreuse (la « blackbox » ou boîte noire) qui a forcément fait des dégâts et la conjoncture économique elle-même.

La dernière cause de cette augmentation des faillites dans le secteur Horeca bruxellois concerne le changement d’habitude de la clientèle, qui a modifié son type de nourriture et diminué ses dépenses lors des sorties dans un établissement Horeca.

En pratique, il semble donc que les gens sortent moins et dépensent moins dans les cafés et les restaurants bruxellois. Pour Eric Catry, on n’est passé d’une dépense de 50 euros par personne à 35 euros.

CT

Horeca TV

Nous Contacter

FR : + 32 2 513 78 14

NL : + 32 2 513 19 87

________________________

Fax : + 32 2 503 57 17

________________________

[email protected]

NOS MAGAZINES EN LIGNE

Webp.net resizeimage    Webp.net resizeimage 2   Webp.net resizeimage 3

 

 

Recherche par mots-clés