Conférence – Hébergement touristique : la Fédération Horeca vous informe !

11 juillet 2017

Afin de tenir les hébergements touristiques parfaitement au courant de la législation, la Fédération Horeca Bruxelles a organisé une séance d’information concernant les autorisations et l’exploitation commerciale d’un hébergement touristique à Bruxelles-Ville.

Au programme : les affectations urbanistiques, les autorisations, les risques de sanctions et les taxes qui concernent les hébergements touristiques.

Vers une meilleure gestion ?

Marc Van Muylders, Président de la Section Hébergement Touristique de la Fédération Ho.Re.Ca Bruxelles a ainsi expliqué la problématique d’une offre en hébergement touristique non contrôlée.

En effet, il est plus avantageux pour un propriétaire bruxellois de transformer ses appartements en appart ou flat hôtel, avec à la clé une multiplication incontrôlée des logements reconvertis en appart- hotels et des services responsables de leur régulation qui sont totalement dépassés.  

Dans le même temps, où la Ville de Bruxelles, représentée par Geoffroy Coomans de Brachène, l’Echevin de l’Urbanisme de Bruxelles-Ville présent, lors de cette conférence,  a  un besoin grandissant de logement pour accueillir ses nouveaux habitants.

Si cette problématique n’est pas résolue, le danger est grand de voir apparaître une multiplication incontrôlée des logements reconvertis, sans mises aux normes. L’ensemble en concurrence déloyale avec les autres hébergements touristiques.

Le risque serait alors de voir Bruxelles se transformer en ville dortoir pour les touristes. En un mot : une offre de logement touristique chaotique et une ville morte, peuplée par les touristes.

Barcelone : un avertissement ?

À ce propos, l’exemple de Barcelone, ville de 1,6 million d’habitants recevant 9 millions  de touriste en 2016, est significatif.  

En moins de 20 ans, cette ville s’est en effet transformée en une cité dans laquelle l’offre  des logements touristiques a atteint 50% de l'ensemble du parc immobilier, les petits magasins mettent la clé sous la porte et les habitants quittent les quartiers emblématiques de la ville du fait de l'explosion des loyers.

Le service juridique de la Fédération Horeca Bruxelles, en la personne  de Me Philippe Simonart a pour sa part, abordé la partie purement juridique : les autorisations, les risques de sanctions et les taxes qui concernent les hébergements touristiques.

Pour rappel, fidèle à sa mission de soutien et de défense du secteur Horeca, la Fédération Horeca Bruxelles aide depuis longtemps les hébergements touristiques à se mettre en ordre avec la législation bruxelloise.

 

CT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horeca TV

Nous Contacter

FR : + 32 2 513 78 14

NL : + 32 2 513 19 87

________________________

Fax : + 32 2 503 57 17

________________________

[email protected]

NOS MAGAZINES EN LIGNE

       

 

 

Recherche par mots-clés