• Joana Leal
  • Pas de commentaire

AB InBev et Cofinimmo restaurent un Horeca historique

Après 20 ans de fermeture, le Cheval marin – un établissement Horeca mythique du centre de Bruxelles renaît de ses cendres.

 

Ce restaurant emblématique au croisement du Quai aux Briques et de la Rue du Marché aux porcs et dont les origines remontent au 17e siècle a ainsi subi une rénovation complète.Les exploitants – Jalal Pousseur et son associé Johnny Mafait – ont ainsi voulu relever un challenge en visant un public plus jeune.

 

Un établissement dédié aux concerts et aux diners d’affaires !

Au menu donc un établissement dédié à la restauration au rez-de-chaussée et un premier étage réservé aux réunions d’affaires le midi et à des concerts – entre jazz et musique électro – en soirée. Le tout étant complété par des appartements modernes, occupés par les gérants.

 

Un chantier de 2,5 millions d’euros

Le bâtiment étant classé par la Région bruxelloise depuis 2002, le chantier, qui a duré 14 mois a dû faire face à de nombreuses difficultés et contraintes techniques. Néanmoins le résultat est à la hauteur de l’enjeu. Les boiseries du plafond comme la qualité du banc centrale et des différents comptoirs en bois travaillés démontrent en effet l’excellence des travaux qui ont coûté 2,5 millions au partenariat AB InBev/ Cofinimmo.

 

La stratégie d’AB InBev/ Cofinimo ?

Ce type de chantiers faisant partie prenante de la stratégie sur la durée d’AB InBev et Cofinimmo vis-à-vis du secteur Horeca bruxellois, Horeca TV a interrogé leurs représentants : Maarten Mairiaux – Directeur Horeca Belgique AB InBev et Jimmy Gysels – Head of Property Management de Cofinimmo.

Laisser un commentaire